Aménagement des rives du Blosne, Chantepie (35)

Projet phare de la municipalité, la promenade des rives du Blosne a accueilli ses premiers curieux en fin d’année 2019. Cet aménagement piétonnier et cycliste, accessible à tous et respectueux de l’environnement, vise à réhabiliter et valoriser cet élément incontournable du territoire.

Lorsque l’on regarde la carte de Chantepie, on voit que la commune est traversée d’Est en Ouest par le ruisseau du Blosne. Celui-ci prend ses sources sur la commune de Domloup. À son entrée sur la commune de Rennes, le ruisseau du Blosne est couvert (suite à la création de la rocade dans les années 60). Enfin, le ruisseau retrouve une section aérienne en arrivant sur Saint-Jacques-de-la-Lande et se jette dans le complexe humide des étangs d’Apigné (lit majeur de la Vilaine).

Cet affluent direct de la Vilaine n’était jusque là concerné par aucun programme de restauration de cours d’eau tout au long de son parcours. Chantepie a donc entamé une démarche de revalorisation de ce patrimoine naturel sur son territoire.

Trois séquences émergent au fil des paysages et du cours de l’eau : bocagère, forestière et aquatique. Ayant chacune leur identité propre, elles sont reliées entre elles par les chemins de déplacements doux déjà existants sur la commune, permettant ainsi d’explorer Chantepie autrement.

Une séquence bocagère, poste d’observation privilégié 

Plongez à la découverte de la faune et la flore locales au sud de la ZAC des Rives du Blosne, à proximité maximum de la rivière. Avec d’un côté des haies d’arbres fruitiers, et de l’autre des observatoires de nature au bord de l’eau, sous forme de cabanes en bois semi-ouvertes, cette portion de la promenade devrait ravir petits et grands, curieux d’observer la nature au plus près. À l’issue de cette séquence, un espace pique-nique en bois est prévu, pour une pause bien méritée dans un cadre naturel.

Une séquence forestière, à la lisière entre nature et urbanisme

Sur cette séquence, la balade prend un peu de distance avec le Blosne pour explorer la périphérie du futur parc urbain du Bocage citadin, en lisière de forêt. Une forêt fragmentée de près d’un hectare, aux jeux d’ombres et de lumières qu’explorera notre promenade, de clairières en clairières. Avant retrouver la rivière pour la phase suivante de la promenade.

Une séquence aquatique, pour mettre en scène les zones humides

L’exploration continue au niveau de l’étang, où les créations d’un pont de pêcheur et d’une promenade sur pilotis à travers la zone humide adjacente, permettent d’avoir un point de vue incomparable sur la végétation toute particulière de ces berges, sans impact sur le milieu naturel. Avec une fin de parcours au Belvédère, des escaliers naturels pour une pause contemplative face au ponton qui surplombe la rivière.

Un projet respectueux de l’environnement qui permet aux Cantepiens, mais également à tous ceux qui le souhaitent, de découvrir le territoire et son environnement autrement.