Objectifs de la FFP

La Fédération Française du Paysage (FFP) est l’association nationale représentative des paysagistes dont la plupart a le titre de paysagiste concepteur, titre reconnaissant la profession dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

Elle regroupe 800 membres paysagistes titulaires d’un diplôme supérieur de paysagiste délivré par un établissement public français d’enseignement supérieur de paysage ainsi que des personnes ayant fait reconnaître les acquis de leur expérience professionnelle par le ministère de la transition écologique et solidaire (soit près d’un professionnel sur trois).

Les membres du bureau

  • Secrétaire général

    Michel Audouy

  • Président

    Henri Bava

  • Président d'honneur

    Jean-marc Bouillon

  • Trésorier

    Eric Chabot

  • Vice-présidente en charge des relations avec les institutions

    Claire Gautier

  • Vice-président en charge de l’enseignement et de la formation continue

    Dany Hermel-wiart

  • Vice-présidente en charge de la communication

    Anne-cécile Jacquot

  • Secrétaire générale adjointe

    Béatrice Julien-labruyère

  • Vice-président en charge des relations entre les régions FFP

    Paul Trouillot

  • Vice-président en charge de l'international

    Nikola Watté

Les membres du conseil d’administration

  • Occitanie, Midi-Pyrénées

    Aurélien Albert

  • Île-de-France

    Michel Audouy

  • Île-de-France

    Henri Bava

  • Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté

    Jean-marc Bouillon

  • Bretagne, Pays de la Loire, Centre Val de Loire

    Eric Chabot

  • Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté

    Séverine Clédat

  • Île-de-France

    Alain Cousseran

  • Grand-Est, Alsace-Lorraine

    Agnès Daval

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse

    Pierre David

  • Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté

    Frédéric Dellinger

  • Normandie

    Benoît Dumouchel

  • Île-de-France

    Adrien Fourès

  • Île-de-France

    Claire Gautier

  • Nouvelle Aquitaine

    Dany Hermel-wiart

  • Grand-Est, Alsace-Lorraine

    Anne-cécile Jacquot

  • Île-de-France

    Béatrice Julien-labruyère

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse

    Philippe Le maner

  • Bretagne, Pays de la Loire, Centre Val de Loire

    Céline Levrard

  • Occitanie, Languedoc-Roussillon

    Guillaume Morlans

  • Nouvelle Aquitaine

    Franck Poirier

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse

    Yannick Ronzoni

  • Grand-Est, Champagne-Ardenne

    Ariane Smythe

  • Nouvelle Aquitaine

    Paul Trouillot

  • Nouvelle Aquitaine

    Marion Vaconsin

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse

    Nikola Watté

  • Hauts-de-France

    Aurélien Zoia

Les missions de la FFP

Fédérer les paysagistes

– Regrouper la profession dans sa diversité d’exercice, de statuts et de pratiques au sein d’une même organisation nationale solidaire implantée en régions.

– Assurer une information pratique aux paysagistes: actualités, concours, chantiers, offres d’emplois, offres de formations, permanence juridique.

– Rassembler les paysagistes autour d’évènements et de débats au sein de la profession et avec les professions limitrophes à celle du paysagiste.

Promouvoir un métier d’avenir

– Participer au développement de l’enseignement du paysage, de la formation continue et de la recherche en France.

– Défendre l’intérêt public du métier de paysagiste et la singularité de son approche globale qui lui permet d’être force de propositions face aux grands défis de nos sociétés.

– Défendre le métier de paysagiste, tant sur ses compétences que sur ses rémunérations.

– Faire connaître la profession au grand public (conférences, publications, prix).

Être ambassadrice de la profession

– Contribuer à l’élaboration de textes législatifs et réglementaires nationaux et européens relatifs au paysage et à la reconnaissance du titre de paysagiste concepteur (relations institutionnelles).

– Coopérer avec les différentes professions de conception, d’ingénierie et de mise en œuvre de projet (relations interprofessionnelles).

– Participer aux activités de l’IFLA Europe et Monde et à la reconnaissance du titre de paysagiste concepteur au niveau européen (relations internationales).

Un maillage complet

Au niveau régional

La FFP fédère 10 associations régionales, représentées au Conseil d’Administration, et qui assurent une prise en compte du paysage au niveau des collectivités territoriales et assistent les maîtrises d’ouvrage dans leurs rapports avec la profession. Tout adhérent à la FFP est membre de droit de son association régionale.

Au niveau national

Par l’intermédiaire de son Bureau, la FFP est l’interlocuteur des pouvoirs publics sur les questions relatives à l’exercice professionnel mais aussi sur l’élaboration des textes réglementaires. Elle rencontre régulièrement les représentants des ministères de l’écologie et du développement durable, de l’équipement, du logement et des transports, de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des affaires rurales, de la culture et de la communication.

Au niveau européen

La FFP est membre de IFLA EUROPE (Fédération Internationale des architectes paysagistes, région Europe), association qui regroupe les pays membres du conseil de l’Europe. L’objectif principal est l’harmonisation et la reconnaissance de la profession d’architecte-paysagiste (paysagiste concepteur en France) par la commission européenne. À travers cette organisation, la FFP a la possibilité de multiplier ses contacts auprès des représentants des 42 pays membres du Conseil de l’Europe et des 28 pays membres de l’Union européenne. Les étudiants en paysage sont invités à consulter les sites des partenaires européens pour trouver stages et emploi en Europe.

Au niveau international

La FFP ainsi que l’ensemble de ses adhérents sont membres de IFLA WORLD (Fédération Internationale des architectes paysagistes, niveau Monde). Par cette affiliation, la FFP participe aux décisions internationales concernant le paysage dans le monde et coopère au comité IFLA-ICOMOS sur les paysages historiques. L’IFLA représente pour la profession un outil incomparable de prise de contacts et une plateforme potentielle pour l’export.

Les règles en faveur des paysages et de ses acteurs

Protection des Paysages

Convention de RIO (1992): adoptée lors du «sommet de la Terre», elle a pour but d’assurer la conservation de la diversité biologique. L’Agenda 21 (ou Action 21) est comme l’indique son nom, un Plan d’Action pour le XXIe siècle. Les collectivités territoriales sont appelées, dans le cadre du chapitre 28 de l’Agenda 21 de Rio, à mettre en place un programme d’Agenda 21 à leur échelle, intégrant les principes du développement durable.

La loi n°93-24 du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages. Dite Loi Paysage, cette loi française vise à protéger et mettre en valeur les paysages qu’ils soient naturels, urbains, ruraux, banals ou exceptionnels. Elle vient compléter les lois «Montagne» et «Littoral» et est surtout une loi d’aménagement et d’urbanisme.

La convention européenne du paysage, adoptée le 20 octobre 2000 définit le paysage comme «une partie de territoire tel que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations».
Elle encourage la mise en place ou la mise à jour des atlas de paysages.

Le Grenelle de l’Environnement est un ensemble de rencontres politiques organisées en France en septembre et décembre 2007 (Grenelle I), visant à prendre des décisions à long terme en matière d’environnement et de développement durable, en particulier pour restaurer la biodiversité (mise en place d’une trame verte et bleue et de schémas régionaux de cohérence écologique). En 2010, le Grenelle II met en application six chantiers majeurs dont la biodiversité.

Déontologie des Paysagistes Concepteurs

Elle constitue une référence et un guide dans l’exercice quotidien de la profession.

Reconnaissance des Paysagistes Concepteurs

Loi pour la reconquête de la biodiversité du 25 Mars 2015 – Article VI Chap II. Article 72 bis (nouveau) – «Seuls peuvent utiliser la dénomination « paysagistes concepteurs », dans le cadre de leur exercice professionnel, les personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à la conception paysagère.»