Rencontre & Visites

Comment favoriser un développement des territoires en harmonie avec la nature et les paysages ?

Les 47 collectivités engagées dans la démarche Grand Site de France ont pour spécificité de participer non seulement à la préservation et au maintien de paysages d’exception mais aussi au développement local.

Le thème d’un développement territorial issu de la valeur paysagère du site et favorisé par la capacité de mise en cohérence, de rayonnement et d’innovation de la démarche Grand Site de France a été introduit lors des Rencontres annuelles en 2017 et 2018. Les Grands Sites de France l’ont poursuivi en 2020 en explorant la notion d’entrepreneuriat de territoire.

Ces 23èmes Rencontres s’inscrivent aussi directement dans les crises multiples que nous traversons (changement climatique, pandémie, récession) qui nous incitent à réfléchir à un modèle économique respectueux des ressources, de la nature et des paysages. Les bouleversements en cours remettent en question notre manière d’habiter le monde et nous obligent à trouver un équilibre avec la nature. A notre échelle, ne devons-nous pas nous interroger davantage sur l’impact environnemental des activités agricoles, touristiques et économiques dans les Grands Sites ?

Le modèle de développement souhaité dans les Grands Sites est spécifique, car fondé sur la valeur paysagère, les activités et les savoir-faire locaux. Ce développement passe par l’accompagnement d’activités économiques et sociales (agricoles, pastorales, artisanales, touristiques…) qui contribuent, ou à tout le moins respectent, les valeurs patrimoniales du site :  paysage, biodiversité, patrimoine bâti, culture locale… Il relève également d’une mise en tourisme du territoire ancrée dans sa singularité, ses valeurs propres.

La crise traversée a contribué à diffuser bien plus largement une vision résolument durable du tourisme. Les visiteurs cherchent la beauté, la sincérité et le ressourcement et sont de plus en plus soucieux des conséquences de l’activité touristique ; les socio-professionnels s’engagent et contribuent à la conciliation de leurs activités avec un mode de préservation et de gestion plus responsable. Comment accompagner et renforcer ces évolutions ? Comment mesurer l’activité touristique à l’aune d’indicateurs plus représentatifs de ces exigences ?

De plus en plus, les Grands Sites participent à des dynamiques qui débordent largement la seule sphère touristique, à la recherche d’un modèle économique plus diffus, moins impactant en matière d’occupation des sols, plus intégré dans les ressources offertes par le territoire et en lien avec la valeur patrimoniale des lieux. Cette évolution correspond, elle-aussi, aux aspirations des habitants de bénéficier d’un cadre de vie, facteur de bien-être et à celles des porteurs de projets, encore accrues par la crise, qui veulent mettre en cohérence projet de vie et projet économique.

Comment les gestionnaires peuvent-ils accompagner l’évolution des activités traditionnelles constitutives de la qualité des paysages, aujourd’hui, soumises à des contraintes économiques et sociales de plus en plus fortes ? Comment peuvent-ils s’appuyer sur le pouvoir d’inspiration des lieux pour impulser une transition vers des modèles économiques plus respectueux des sites et de la biodiversité et socialement plus responsables ? Et comment accompagner le développement d’activités ou de filières nouvelles qui s’appuient sur les valeurs et les ressources locales ?

Croisant le regard d’experts, d’élus et d’acteurs de terrain au sein des Grands Sites de France, et d’autres espaces naturels, en France et à l’international, ces Rencontres 2021 seront l’occasion de partager des expériences et des outils d’analyse pour alimenter une réflexion collective et enrichir nos démarches.

 

Programme : ICI

En savoir plus : ICI