Y-a-t-il un modèle de ville idéale ?

En 2050, 70 % des êtres humains habiteront en ville. Telles sont les prévisions des Nations unies. Mais, avec le confinement, la ville idéale n’est plus une métropole. 23 % des actifs vivant dans une grande ville (+ de 100 000 habitants) souhaitent déménager, selon le baromètre 2020 de Villes de France réalisé par l’IFOP (publié en novembre 2020). Plus tranquilles, plus proches de la nature, moins chères, les villes moyennes semblent être la solution, mais est-ce le cas ?

Cette ville idéale est-elle compatible avec les objectifs de réduction de la pollution ou de préservation de la biodiversité ? Comment repenser les villes pour accueillir tous les citadins ?


Pour en parler, cette émission spéciale d’InOut reçoit en plateau Chantal Deckmyn, architecte et urbaniste, Lise Bourdeau-Lepage, professeur des universités – université de Lyon, CNRS, EVS-UMR 5600, université Jean-Moulin Lyon-3 –, Jacqueline Osty, paysagiste, lauréate du Grand Prix de l’urbanisme 2020 et Clovis Solo, étudiant à Sciences Po Paris. Et pour aller plus loin, des reportages à Dunkerque et Barcelone et des chroniques.


Regarder l’émission.