International

The new European Bauhaus

Après le Green Deal développé par la Présidente de l’Europe Ursula von der Laien , voici une déclaration, dans le prolongement du Green Deal, soutenue par la même Ursula VDL, où les professions de l’aménagement et du cadre de vie s’engagent à édifier un nouveau Bauhaus européen. L’IFLA Europe en est un des acteurs clé : L IFLA Europe, les architectes paysagistes, les architectes et urbanistes européens, ont, ensemble, contribué à cette déclaration du New Bauhaus européen.

The New European Bauhaus

Faire de la Renovation Wave (Vague de rénovations) un projet culturel, télécharger : ICI

DÉCLARATION

Nous, les organisations européennes représentatives des architectes, des urbanistes et des architectes paysagistes, les architectes d’intérieur, les ingénieurs, les designers, les artistes, les éducateurs et les chercheurs du milieu bâti, accueillent avec enthousiasme la nouvelle initiative du Bauhaus européen présentée par la présidente de la Commission européenne dans le cadre de la stratégie Renovation Wave.

Avec cette initiative, la Commission européenne complète les mesures économiques, sociales et environnementales de la stratégie Renovation Wave avec une dimension culturelle essentielle. En faisant de la Renovation Wave un projet culturel incluant  toutes les parties prenantes ainsi que la qualité architecturale et celle de la conception comme principes clés pour l’orienter, la Commission amorce un changement fondamental.

Il s’agit d’une nouvelle règle du jeu pour la transition vers une économie et une société plus durables qui rendra le Green Deal plus proche des citoyens en ce qui concerne leur bien-être.

Elle ouvre la porte à une approche plus globale de notre milieu bâti, en cherchant à améliorer, en même temps les valeurs économiques, sociales, environnementales et culturelles. Elle s’appuie ainsi sur la déclaration de Davos de 2018

« Vers une Baukultur de haute qualité » et les principes inclus dans la nouvelle Charte de Leipzig et dans sa mise en œuvre aideront à atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies.

Dans cette approche holistique, la dimension culturelle est centrale. Elle va bien au-delà des considérations esthétiques et est le principal moteur des processus de planification de la qualité et des projets de qualité, ainsi qu’une source d’inspiration et d’innovation pour les autres piliers de la durabilité, étant donné que les arts  produisent des compétences déterminantes du 21e siècle, telles qu’une pensée critique et la résolution de problèmes.

La pensée holistique et l’approche culturelle qui sous-tendent l’initiative du New European Bauhaus doivent se situer au cœur de la stratégie Renovation Wave et inspirer toutes ses mesures pour augmenter le potentiel de la stratégie et accomplir une « vague de rénovation de qualité », en faisant la différence à la fois dans l’esprit de la population, la qualité de la vie, et la réalisation de l’objectif de neutralité climatique de l’Europe.

Cette approche holistique est nécessaire à toutes les échelles spatiales, quelle que soit la taille du projet – du paysage à l’urbanisme, au développement des quartiers, aux infrastructures, au bâtiment, à l’architecture intérieure et au design. Nous apprécions beaucoup l’ambition de la Commission européenne de faciliter les échanges entre disciplines qui sont le meilleur moyen de stimuler la créativité et l’innovation.

Ceci reflète bien la façon dont nos professions fonctionnent, au quotidien, sur le terrain.

Par le biais de nos réseaux respectifs, nous sommes prêts à soutenir le développement de cette initiative, notamment :

– en agissant comme une plate-forme d’information, capable de toucher un large public via ses organisations membres ;

– en aidant à la mise en œuvre des principes clés de la stratégie dans le domaine de l’éducation, ainsi que dans les programmes de recherche des écoles et des instituts ;

– Identifier et collecter les exemples de meilleures pratiques et les projets innovants ;

– permettre le contact avec des professionnels et des experts de renom, qui seraient en mesure de donner plus de visibilité à l’initiative ;

– offrir un pôle de connaissance et d’expertise, pour aider la Commission européenne à poursuivre le concept de l’initiative et s’assurer que son processus donne les résultats escomptés ;

– faciliter les initiatives visant à améliorer les compétences des professionnels dans les secteurs ciblés ;

– obtenir des contributions des autorités publiques et des décideurs, avec lesquels nous sommes régulièrement en contact dans notre pratique professionnelle quotidienne à tous les niveaux de gouvernance ;

– agir en tant que partenaire pour la co-organisation de consultations, la co-création d’initiatives et d’événements de sensibilisation ciblant les professionnels, les étudiants et les citoyens.

Nous sommes impatients de collaborer avec la Commission européenne et toutes les parties prenantes pour faire de cette initiative un succès.

Cette déclaration est soutenue par les organisations paneuropéennes suivantes :

Le Conseil des Architectes d’Europe (CAE) est l’organisation représentative de la profession d’architecte au niveau européen. Le Conseil compte 43 organisations membres – organismes de réglementation et de représentation professionnelle -, dans tous les États membres de l’UE : Royaume-Uni, Suisse et Norvège. A travers ces organisations, le CAE représente les intérêts de 562.000 architectes de 31 pays en Europe.

Le Conseil européen des architectes d’intérieur (ECIA) est l’organisme représentatif des organisations professionnelles de l’architecture et du design d’intérieur. Fondé en 1992, l’ECIA représente actuellement 17 organisations nationales membres de l’Union européenne et à travers lui, les intérêts de plus de 14 000 architectes d’intérieur/designers professionnels.

Le Conseil européen des urbanistes (ECTP) rassemble 28 associations et instituts professionnels d’aménagement du territoire de 24 pays européens ainsi que des membres correspondants. Il s’agit d’une association de tutelle offrant à ses membres un cadre commun pour promouvoir la visibilité, la reconnaissance du rôle sociétal important et la pratique de planification et de développement urbain en Europe.

L’Association européenne pour l’enseignement de l’architecture (EAAE) est le réseau des écoles d’architecture et d’urbanisme en Europe. L’objectif du réseau est de faire progresser la qualité de l’enseignement et de la recherche dans tous les domaines du bâti et de promouvoir ainsi la qualité de l’architecture et du paysage urbain en Europe. L’EAAE défend les intérêts de 135 écoles membres en tant qu’institutions et environnements universitaires, milite pour des objectifs communs et est connecté mondialement.

ELIA est un réseau européen connecté au niveau mondial qui fournit une plate-forme dynamique d’échange et de développement dans l’enseignement supérieur artistique. Il représente 260 établissements membres dans 48 pays, avec plus de 300 000 étudiants dans toutes les disciplines artistiques. En mettant l’accent sur la valeur de l’éducation et de la recherche artistiques, ELIA s’efforce d’améliorer les conditions dans lesquelles l’enseignement supérieur artistique peut s’épanouir, tant au niveau national qu’au niveau international.

IFLA Europe est la région Europe de la Fédération internationale des architectes paysagistes, formée de 34 associations professionnelles d’architectes paysagistes représentant 20 000 architectes paysagistes en Europe. Elle vise non seulement à promouvoir la profession d’architecte paysagiste en reconnaissant l’excellence des cursus d’enseignement et en promouvant les meilleures pratiques, mais aussi en s’efforçant d’améliorer la qualité de la planification paysagère, du suivi et de la gestion. Elle vise aussi à  fournir les solutions fondées sur la nature pour atténuer le changement climatique et s’adapter à celui-ci. Elle vise à assurer la transformation du paysage, dans les zones urbaines et rurales.

Cette déclaration est a été élaborée avec les contributions des organismes suivants qui la soutiennent également :

L’Académie allemande pour la planification spatiale urbaine et régionale (DASL) vise à soutenir la planification spatiale urbaine et régionale en théorie et en pratique. L’Académie offre également un forum où des personnes issues d’un large éventail d’intérêts économiques et sociaux peuvent poursuivre leur intérêt commun pour le développement territorial en discutant avec les professionnels de l’aménagement.

La Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) est la principale association professionnelle de Suisse regroupant les spécialistes de la construction, de la technologie et de l’environnement.

Avec plus de 16 000 membres issus de l’ingénierie et de l’architecture, la SIA est un réseau professionnel et interdisciplinaire fort dont l’objectif central est la promotion d’une conception durable et de qualité de l’environnement bâti en Suisse.

Documents de référence :