Ecole

L’ESAJ version 2020-21, une école dynamique qui multiplie initiatives et projets

pour répondre aux défis actuels tout en préparant l’avenir du paysage. En intégrant la question de la préséance du Vivant à ses enseignements, l’ESAJ souhaite contribuer à une pensée du paysage qui permettrait de transposer la transition écologique à toutes les échelles des territoires, urbains, péri-urbains et ruraux. Sous l’impulsion de Gilles Clément, qui préside le comité d’orientation stratégique de l’école, l’ESAJ intègre cette connaissance de la complexité du Vivant comme préalable à tout projet de paysage et présente cette année sa nouvelle maquette pédagogique.

Pour relever tous les défis liés à la période, les projets à l’ESAJ sont donc très nombreux :

  • Proposer une école de pensée du paysage basée sur le vivant

Via le projet de paysage, sensibiliser à l’importance de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, promouvoir une conciliation possible et un équilibre nouveau entre artifice nécessaire et dynamiques naturelles.

  • Apprendre à « co-concevoir » avec le vivant

Former une nouvelle génération de paysagistes qui sauront s’emparer des défis écologiques et climatiques et notamment réaliser des aménagements à la fois respectueux de l’environnement et ouverts aux activités humaines durables.

« Accueillir la complexité du Vivant libère la créativité et enjoint à penser le paysage non comme un produit fini, mais comme un projet toujours inachevé, vivant, sur lequel nous devons accepter de lâcher prise, sans l’abandonner. »

Sacha Lenzini

  • Faire connaitre tous les aspects du métier de paysagiste auprès des jeunes et susciter de nouvelles vocations.

A la rentrée 2020-2021, l’ESAJ voit déjà les premiers indicateurs de succès :

  • Une Première année complète avec 20 étudiants, une promo dynamique et motivée.
  • Plus de 37 nouveaux étudiants toutes promos confondues, issus de parcours très différents et qui se retrouvent dans cette nouvelle vision du métier de paysagiste.
  • De nombreux nouveaux intervenants professionnels séduits par le projet ; soit plus de 40 enseignants et intervenants.
  • La continuité pédagogique en temps de crise sanitaire : mise en place des cours à distance via une plateforme dédiée (Beecome). Avec une implication importante des étudiants pour suivre les cours et des intervenants qui ont su s’adapter très rapidement à cette nouvelle façon d’enseigner.

Revigorée, l’ESAJ poursuit ces efforts et continue dans cette belle dynamique lancée en 2020, en renforçant sa structure de direction et re-déployant ses enseignements avec ces objectifs :

  • Adapter en continu les enseignements aux évolutions des métiers du paysage en partenariat avec des agences de paysage.
  • Favoriser les échanges internationaux afin de rentrer dans les standards des meilleurs masters en 5 ans.
  • Développer des partenariats opérationnels pour faire vivre une école hors-les-murs.
  • Pédagogie entièrement revue

Refonte complète des programmes annuels sur 5 ans

Développement d’une offre de formation continue

L’ESAJ a toujours su conserver son identité d’école pionnière en matière de paysage tout en faisant évoluer le programme de ses études et le contenu de ses enseignements et compte bien poursuivre lors de ces prochaines années…

Toute l’actualité de l’ESAJ : ICI