Lecture

Les 101 mots de l’agriculture urbaine

Guide à l’usage de tous. Codirigeant, avec son frère Dominique, de la Ferme de Gally Xavier Laureau pratique l’agriculture urbaine depuis plusieurs décennies. Il est également actif dans l’association « Le vivant dans la ville », où la question de l’agriculture est l’une des clefs pour une cité verte.

En introduction, il est rappelé que l’agriculture urbaine est en réalité très ancienne, les vergers et les jardins maraîchers ont longtemps été associés à la ville, c’est d’ailleurs encore vrai dans certaines villes d’Afrique ou d’Asie.

101 mots pour parler d’un paradoxe en apparence mais d’une réalité: l’agriculture urbaine. Foncier, carbone, marchés urbains, substrat, permaculture, circuit court… tous les aspects sur la question sont abordés, du socle (le foncier, le substrat…), à la distribution (circuits courts, marchés…), en passant par les différentes techniques (aquaponie, permaculture, agroécologie…), sans oublier les effets positifs de cette agriculture sur l’environnement ou le lien social.

Bref, un guide indispensable qui montre à quel point, le sujet s’est enrichi que ces dernières années, de tout un vocabulaire technique et sociétal, à l’image des locavores , des jardins partagés , des lasagnes , ou de la désormais omniprésente permaculture  !

Encore un bon point,  paysagistes concepteurs  est sur la liste, pour dire la nécessité de spatialiser dans la ville comme dans ses périphéries, cette nouvelle agriculture.

Michel Audouy

  • Xavier Laureau, collection 101 mots, Archibooks, 13,90 euros.