Info

Comment faire une demande d’autorisation à porter le titre de Paysagiste concepteur

Recommandations pour les professionnels concernés Le port du titre de paysagiste concepteur commence à être exigé dans les appels d'offres et les concours. Nous encourageons donc toutes les personnes concernées, y compris les diplômé(e)s des écoles nationales supérieures de paysage, à faire rapidement la démarche de demande d'autorisation auprès du ministère de la transition écologique et solidaire qui s'engage à mettre en place les moyens nécessaires pour traiter les demandes dans les meilleurs délais.

La commission consultative prendra fin au 20 septembre 2020. La date de la dernière session de la commission est fixée au 16 septembre, les candidats peuvent déposer leur dossier jusqu’au 9 août 2020. Au-delà de cette date, les candidats (issus du 2ème cas de figure, voir mode d’emploi du ministère) devront se tourner vers le dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) pour obtenir l’un des diplômes ouvrant droit à l’utilisation du titre de paysagiste concepteur.


Les textes encadrant la réglementation ainsi qu’un mode d’emploi sont accessibles et téléchargeables sur le site internet du ministère : ICI

Quelques conseils  pour constituer votre dossier de demande d’autorisation à porter le titre : ICI 

Recommandations pour les personnes qui doivent fournir un dossier (cas de figure 2 et 3)  :

La commission consultative doit pouvoir juger des capacités des demandeurs à exercer le métier de paysagiste concepteur. A cet effet, un dossier argumenté, synthétique et précis, doit être constitué.

Votre dossier doit être constitué

Des documents administratifs demandés (pièce d’identité, diplômes, CV, lettre de motivation, liste de références, attestation de l’existence de l’exercice professionnel, attestation de l’autorité compétente de l’Etat membre)

La présentation de votre expérience professionnelle doit s’organiser de la manière suivante :

Présentation de 3 à 4 des projets choisis. La commission doit pouvoir juger le professionnel en action à travers le dossier ; elle doit pouvoir comprendre les actions et réflexions qui ont été les vôtres tout au long du processus de projet dans lequel vous vous êtes engagé : en fonction du contexte, indiquer les choix effectués, les solutions apportées, éventuellement les difficultés rencontrées, le parti pris abordé…. Tout en restant synthétique, il faut donc décrire vos actions et leur résultats (vous pouvez consacrer jusqu’à 4 pages par projet, illustrations comprises). Votre rôle personnel, ainsi que son articulation avec les autres professionnels intervenant sur les projets, doit apparaître clairement.

Sur cette base, la commission consultative relative au titre de paysagiste concepteur s’attachera à apprécier sur l’expérience professionnelle qui a permis d’acquérir et développer les compétences attendues d’un paysagiste concepteur.


Le dossier doit prendre la forme d’un fichier pdf unique de format A4, de 50 pages maximum (ce chiffre est un maximum à ne pas dépasser).

A ce dossier, il est possible de joindre d’autres documents en annexe (ex : book d’agence…) mais en aucun cas ceux-ci ne pourront se substituer au dossier principal.

À noter : concernant le 3ème cas, la pièce justificative « Attestation émanant de l’autorité compétente de l’État membre certifiant la durée de l’exercice professionnel avec dates correspondantes » ne concernent que les professionnels exerçant à l’étranger et souhaitant venir exercer en France.