vous êtes ici : Annuaire (consulter)

Annuaire



consulter l'index des annonceurs

Barberet Dominique

Présentation

 Aménagement du Parc Urbain Elluin La Garde (83) 

Dominique Barberet est Architecte Paysagiste Néerlandais depuis 1985 et Architecte d’Intérieur Designer UNAID-Paris en 2000. Il a fondé l’Agence Barberet-Conseil en 1989, puis les SARL Espace Paysager Méditerranéen et Extrapoles & partners Méditerranée qui fusionnent Designers, Urbanistes, Architectes bâtiment et Paysagistes concepteurs. Dominique Barberet s’est constitué sur l’expérience qu’intervenir dans un processus d’aménagement et de réhabilitation supposait de lier l’ensemble de ces démarches et compétences souvent cloisonnées. D’emblée, il a privilégié l’immersion dans les projets urbains structurants (Extension urbaine à Sophia-Antipolis, Traversée souterraine de Toulon, Voies autoroutières, Aéroport Toulon-Hyères, Réhabilitation d’immeuble de grande hauteur -Hôtel d’Agglomération de T.P.M.-), soit par interventions successives (Requalification de 45 hectares du site de recherches et développements de Sanofi-Aventis à Montpellier), soit en continu dans le cadre de missions d’Architecte-Conseil pour la DDE-83, ou de maîtrise d’œuvre urbaine des espaces publics, à Narbonne-centre & Narbonne-plage, Sanary sur mer, Bandol, Hyères les palmiers, La Seyne sur mer...

Cette exploration polydiscilinaire dans l’architecture et l’infrastructure, justes et efficaces, a été récompensée en devenant "Lauréat" des concours dans le domaine de la recomposition urbaine (Hyères, 2003) et la voie St Maximin-Barjols en Développement Durable, 2001). A Sanary sur mer, il établit un lien particulier, depuis plus de vingt ans, avec la ville gérant remarquablement la Plage de Portissol, la Promenade du Port, le Parking de l’Esplanade, la Montée des Oratoires, la Fontaine R. Cassin et des squares de la Mer et Cavet permettant l’obtention et le maintient de la « quatrième fleur ». A Bandol, en complément des entrées de ville requalifiées, les allées Vivien ont permis de prolonger et d’élargir la perspective du port jusqu’à la Corniche Bonaparte.

La performance de son travail, aujourd’hui visible, frappe par l’incroyable volonté, d’ouvrir, de désenclaver, de simplifier et de rendre une lisibilité à l’espace public enclavé. En replaçant l’encombrement et la complexité par la transparence visuelle dans tous les contextes, fabriquant une ville apaisée au piéton et aux modes doux, sont les meilleurs partis qu’il a su tirer de chacun des contextes qui lui ont été soumis. Une réussite qui ne déroge pas à sa volonté de construire économique, propre et respectueux de l’environnement. La réhabilitation du cordon dunaire entre Valras et Sergnan-Plage ou les études permettant l’accessibilité des plages de Hyères les palmiers et de la presqu’ile de Giens, par le Label Handiplage, sont des opérations en milieu naturel justement intégrées.

Une démarche saluée, notamment en période de crise durable, par la démonstration que la sobriété des interventions peuvent être synonymes de qualité et durabilité, avec la réhabilitation et l’extension du hameau de Monfort (Alpes de Haute provence) par la création d’une résidence sénior, incrustée dans la topographie des Alpes morainiques. L’ensemble de ce travail, en tout contexte, souligne une maîtrise d’oeuvre du soin, un sociologue de la ville en dialogue avec l’usage et ses usagers, ainsi qu’une intervention d’épouse du territoire et de la caresse de l’environnement.

Face aux masses financières et de déséquilibres urbains, l’implication de Dominique Barberet sur l’insertion urbaine, sociale, économique et environnementale, montre une exemplarité en termes de niveau d’ambition, de concertation, de rencontre avec les responsables de projet et d’échanges avec les habitants tout en humanisant particulièrement sa démarche.

retour