vous êtes ici : Annuaire (consulter)

Annuaire



consulter l'index des annonceurs

Marinoni Giovanna

  • statut : Libéral
  • agence :
    INDIGO SARL
  • adresse :
    15, rue Charles Durand
    B-304
    33000 Bordeaux
  • contact :

    courriel : écrire
  • diplôme :
    DPLG (ENSP (sauf formation continue) - 1991)
  • référence(s)

Présentation

Née le 21 août 1965, à Milan. Nationalité italienne et française.

1991. Diplôme de Paysagiste DPLG Ecole Nationale Supérieure du Paysage, Versailles

1991/98. Chef de projet au sein de l’atelier Michel Corajoud, à Paris (Grand Prix du Paysage, Grand Prix d’Urbanisme)

1998/ce jour Création de la SARL Indigo, activité de conception (urbanisme, aménagement, projet de paysage), à St-Denis-lès-Martel (Nord du Lot), puis à La Rochelle et à Bordeaux. Intervient majoritairement en Nouvelle Aquitaine

1998/ce jour Enseignant vacataire ENSP Versailles Marseille

2007/ce jour Paysagiste Conseil de l’Etat, DDTM de l’Aude (11), DDT de la Dordogne (24)

 

Avec ses qualités visibles ou intrinsèques, le réel est la ressource base du projet initiant dans un temps présent tout un processus d’imagination et d’anticipation quant à ses potentialités. L’art du paysagiste est peu visible car il laisse résolument la place à un accomplissement ultérieur. C’est un art de l’évocation subtile et de l’invitation. Comme lorsque l’on met un couvert supplémentaire pour préparer l’arrivée imprévisible d’un convive la création paysagère active des sens possibles en remettant de la fluidité là où il y a interruption, en renforçant les porosités et en contournant les rugosités, afin que les échanges s’accomplissent.

Nos projets commencent par l’observation du site initial dans le but d’identifier et faire émerger les traces et relations qui pourraient devenir les premiers éléments/matière de travail ; le choix de préserver autant que possible les structures existantes et de récupérer et/ou réutiliser les matériaux présents sur site est à la base des critères qui, en partant de la lecture des ressources disponibles, fixent le palimpseste de l'organisation du projet.

Nous portons un grand attachement à produire des espaces publics le plus simples, efficaces, « partageables » et réversibles possibles, cet attachement nous l’avons affiché comme un objectif permanent dans toutes les opérations que nous avons réalisé tout au long de notre pratique professionnelle, comme étant une condition préalable à toute idée d’aménagement.

Le paysage n’est pas un objet mais le résultat visible d’un projet, d’une intention. Le travail des paysagistes porte sur les espaces interstitiels, les limites, les seuils, les agencements. Ces lieux constituent à la fois les formes introductives d’un ouvrage ou d’un équipement, en continuité d’intentions entre les bâtiments et les espaces extérieurs qu’ils déterminent, à la fois le cadre fédérateur, qui oriente la typologie, la forme urbaine, qualifie (toutes) ses séquences et révèle les perspectives.

Mon quotidien me rappelle qu’il y a besoin de paysagistes (indépendants) dans les territoires ruraux pour développer des regards et de concepts nouveaux.

De ce point de vue le paysage est, non seulement la porte d'entrée pour comprendre le(s) territoire(s) et envisager des mises en perspective, mais il est également le support pour donner cohérence à l'ensemble des actions sur ce(s) même(s) territoire(s). Parmi les enjeux de la formation des paysagistes il y a l’urgence d’affecter des paysagistes en nombre dans les instances de décision, Services techniques des collectivités, Services de l’Etat

 

Un projet très important et un projet très modeste pour lesquels l’exigence de la pertinence de la réponse reste exactement la même :

  1. Projet de Requalification urbaine du site de Roquefort, à Roquefort-sur-Soulzon (12) CONCOURS RESTREINT DE MAITRISE D’ŒUVRE LAUREAT - m d'ouvrage : Ville de ROQUEFORT - montant des travaux : 15 M € HT - mission MOE complète –Agence Rayssac urbanistes à Narbonne, avec Indigo sarl paysagistes, Michel Corajoud paysagiste consultant, Magos, concepteur lumière, atelier 59, designers, Gaxieu BET VRD, Greich ingénierie infrastructure, Anatome communication - concours 2011, phase AVP livrée en 2012. Projet suspendu pour raisons politiques 
  1. Projet d’ouverture au public du site archéologique d’Uxellodunum à Saint-Denis-lès-Martel (46) – m d’ouvrage syndicat mixte de gestion du site d’Uxellodunum – mission MOE complète Indigo sarl paysagistes avec Eric Pescher concepteur lumière – travaux en cours 2017/2018 (première tranche 100 000 € HT)

 

retour