vous êtes ici : Annuaire (consulter)

Annuaire



consulter l'index des annonceurs

Faucon Christophe

  • statut : Salarié
  • agence :
    SAS GRAND ANGLE
  • adresse :
    5, place du 8 Mai 1945
    34000 Montpellier
  • contact :
    tél : 04 34 35 01 00
    courriel : écrire
  • diplôme :
    Architecte-Paysagiste (ESAJ - 2002)
  • référence(s)

Référence

PRAE MARCEL BOITEUX

Maitre d'oeuvre : AGENCE GARCIA-DIAZ / TECTA
Maitre d'ouvrage : LRA
Année : 2016

L’aménagement du Parc Régional d’Activités Economiques Marcel Boiteux s’inscrit dans la politique économique de la Région, qui souhaite se doter d’une offre foncière dédiée à l’activité. Le PRAE est en continuité avec le site de Marcoule, site historique du Commissariat à l’Energie Atomique.

Le PRAE intègre les équipements existants : Visiatome (établissement muséographique), l’Institut de Chimie Séparative (recherche et enseignement), CISBIO (entreprise de Biotechnologie) et la Médecine du travail et propose 80 000m² de plateforme dédiée aux entreprises spécialisées dans les hautes technologies et activités innovantes.

Ces aménagements ont été conçus autour d’une végétation existante préservée au maximum, autant pour intégrer les activités que pour préserver la faune et la flore. L’ensemble des circulations est doublement bordé par de nouvelles plantations arborées et arbustives. Les limites des plateformes sont également noyées dans une végétation arbustive.

Une signalétique spécifique biodiversité a été réfléchie afin de mettre en exergue autant la faune que la végétation en place et aménagée, autour d’une promenade piétonne déambulatoire. Des hôtels à insectes et des ruches complètent cette démarche de valorisation environnementale.

La palette végétale s’inspire avant tout de la végétation endémique : chênes vert et pubescents, cade, arbre de Judée, Cistes cotonneux, Filaire, Laurier tin, Erable de Montpellier, Pin d’Alep. Les nouveaux axes d’entrée sont marqués par des alignements d’arbres à feuilles caduques (Frêne et Liquidambar), et prolongés d’un côté de la voie autour des bassins de rétention des eaux pluviales. Des implantations plus aléatoires et naturelles ont été préférées de l’autre côté de la voie ceinturant les bassins.

Les massifs arbustifs accompagnent les cheminements doux, côté voie comme côté parcelle. La palette évolue au fil des alignements, mais toujours en utilisant des plantations méditerranéennes (Buplèvre, Romarin, Euphorbe, Pistachier, Alaterne, Gattilier, Cistes, Sauges…).

Le chantier a été réalisé en plusieurs tranches : la première a été finie en 2015, la seconde s’achève en 2016, avec des périodes de parachèvement et de confortement.

retour à la fiche de présentation

retour