vous êtes ici : Actualités > notes de lecture

Notes de lecture

06/08/2018LE JARDIN DU LUXEMBOURG

Ainsi, je jardin du Luxembourg créé pour Marie de Médicis, à la campagne, devient à la Révolution un jardin ouvert au public que le consulat va étendre sur les terres de l’ancien couvent des Chartreux et ouvrir sur la perspective de l’observatoire. Ainsi, débute une longue histoire jusqu’à nos jours de ce jardin public familier des parisiens – le « Luco pour les initiés » - et patrimoine important de l’histoire de Paris pour les touristes. L’auteur consacre à l’histoire du jardin tout un premier grand chapitre (du jardin royal au jardin de la république), c’est passionnant de voir comment au fil des époques et des pouvoirs ce lieu évolue dans un périmètre tantôt agrandi, tantôt rétréci sous le second empire par l’aménagement du Bd Saint-Michel et des rues Auguste Comte et Guynemer.

Dans la seconde partie du livre, Dominique Jardillier propose une anthologie littéraire. Le plus célèbre des jardins parisiens a toujours attiré les écrivains pour lui-même ou pour le cadre qu’il offrait à leur roman : Jean-Jacques Rousseau, Lamartine, Maupassant qui le défendit sous le second empire, Hemingway, Rilke… et plus récemment Jean Echenoz.

Auteur peu cité aujourd’hui, Anatole France se délecte de l’automne en traversant le Luxembourg : « (…) dans les premiers jours d’octobre, alors qu’il est un peu triste et plus beau que jamais ; car c’est le temps où les feuilles tombent une à une sur les blanches épaules des statues… ».

Robert Badinter signe l’avant-propos en voisin qui voit le jardin évoluer avec les saisons depuis la fenêtre de son bureau.

Michel Audouy

  • Dominique Jardillier, Edition des Musées nationaux, 2018, 140 pages, 15 euros.

 

 

retour