vous êtes ici : Actualités > notes de lecture

Notes de lecture

02/10/2017PAYSAGES RÉACTIONNAIRES

En conclusion, l’auteur se réfère à la pensée de Philippe Descola sur le nouveau rapport que l’humanité doit désormais établir entre humain et non humain et renforce son propos en citant le poème de Léopardi - « Histoire de la nature et d’un Islandais » - où la nature, sous les traits d’une femme, dit au voyageur : « (…) je n’ai pas fait, je ne fais pas, comme vous le croyez, telle ou telle action pour votre jouissance ou votre utilité. Enfin, même s’il m’arrivait de détruire toute votre espèce je ne m’en apercevrais pas. » (Giacomo Léopardi). Notre désir de nature témoigne d’une relation ambiguë qu’on su à chaque époque traduire les artistes, les poètes… représentations qu’il est urgent de renouveler.

C’est vivifiant, parfois à l’emporte-pièce (notamment dans le traitement de certains exemples), mais c’est le principe d’un essai où l’auteur veut régler quelques comptes avec les tenants d’une vision superficielle et/ou réactionnaire de l’écologie.

Notons dans le même livre une contribution de Marco Assenato, philosophe : « Le territoire néolibéral : espaces urbains et subjectivité politique ».

 

Michel Audouy

l Collectif, Editions Heterotopia France / Rhyzome, 95 pages, 10,50 euros

retour