vous êtes ici : Actualités > articles

Articles

12/12/2018Disparition de Didier Maingreaud

Didier Maingreaud (Cybergies), nous a quittés samedi 8 décembre quelques heures après qu’en conseil d’administration nous ayons discuté de sa succession, programmée à l'horizon de février 2019.

Didier était bien plus qu’un prestataire de la FFP, c’était un ami. Nous le rencontrons à Chelles en 1999, à l’occasion des « Rencontres du paysage » initiées par Joël Gayssot. Ces rencontres préfigurent « Les Assises européennes du paysage » organisées dès 2000, par la FFP et Didier Maingreaud. S’ensuivent 18 années d’intense collaboration. En 2010, nous lui confions toute la mise en œuvre d’un partenariat « intelligent » avec les entreprises ainsi que la mise en place d’outils de communication. Ainsi, toujours en étroite collaboration avec les membres de notre fédération, il change complètement l’image et la prise en compte de la FFP ; et fait progresser outils et événements : annuaire, Club action paysage, Lettre, AG, Assises, Palmarès des diplômes, Expérience(s) de paysage…

Au fil des années, Didier s’est véritablement engagé pour la cause du paysage et des paysagistes, le sujet le passionne et il ne cesse d’acquérir une culture du paysage qui va l’amener à nouer pour la FFP des liens privilégiés avec le Conseil de l’Europe, et Maguelone Déjeant-Pons (Secrétaire exécutive de la Convention européenne du paysage) qui nous permet à deux reprises d’organiser des Assises européennes à Strasbourg au sein de cette haute assemblée.

En 2013, il organise activement l’Année André Le Nôtre avec Val’hor, puis des Assises à Nice, pour lesquelles, comme chaque fois, il s’est débrouillé pour trouver les financements nécessaires, de belles salles, et des restaurants sympathiques pour des soirées entre paysagistes. L’un des derniers évènements organisés ensemble a été le colloque Alphand, fin novembre 2017 à l’hôtel de ville de Paris, suivi en juin d’une belle assemblée générale à Lyon. Jusqu’au dernier moment il a travaillé avec nous pour l’édition de l’Année du paysage en France 2018.

 

Notre longue et amicale collaboration s’est interrompue samedi de la façon la plus brutale et la plus attendue hélas, par cette maladie contre laquelle il luttait depuis deux années avec toutes ses forces et sa plume lucide et pleine d’humour (« Chroniques métastasiques »).

Adieu l’ami !

Michel Audouy, avec la complicité d’Ariane Delilez

retour