vous êtes ici : Actualités > archives

Archives

personnalisez l'affichage de l'agenda

Rubriques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portée

  •  
  •  
  •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

05/04/2013Paysages du cimetière

Approche naturaliste et structuraliste qui présente un bilan des recherches à l’échelle nationale sur les paysages offerts aux morts et aux vivants qui les visitent.

Les paysages appliqués aux cimetières conjuguent résolument l’archéologie avec le monde politique territorial actuel. comprendre, expliquer et donner du sens permet d’échanger avec les acteurs actuels de nos environnements funéraires. 

L’archéologie funéraire historique en Europe occidentale aborde depuis longtemps le paysage de manière indirecte au travers des indices matériels. Le colloque aboutit à mieux  atteindre le paysage du cimetière, tant au niveau de la tombe qu’à l’échelle de l’ensemble funéraire. Espace fonctionnel et collectif, lieu de spiritualité et de mémoire, son paysage résulte de la conjugaison, de la mise en tension, de ces usages des lieux. Ce thème prend la suite des réunions annuelles du GAAF : rencontres autour « des sépultures habillées » 2007, des « tout petits » 2008, « du cadavre » 2009, de « l’animal en contexte funéraire » 2010. 

La chronologie retenue correspond aux périodes historiques comprises entre la fin de l’Antiquité et jusqu’à la période contemporaine. La volonté d’ancrer la thématique dans un cadre culturel et spirituel cohérent (les religions monothéistes en Europe occidentale) nécessite d’aborder l’Antiquité tardive. Il nous a semblé important d’associer la période moderne à notre thème au vu des choix actuels que doit faire la société. Les communes et les élus sont en effet confrontés aux besoins de réaménager leurs espaces funéraires suite à l’intensification de l’occupation du territoire. Paysagisme, gestion respectueuse de l’environnement, économie et respect des groupes d’origines ethniques ou confessionnelles différentes sont des points sensibles qui rattachent notre vision du passé à des préoccupations citoyennes actuelles.

 Trois thèmes servent déclinent les connaissances archéologiques et historiques.

1.      Organisation des espaces de la mort 

L’espace d’inhumation (topographie, spatialisation, rapport aux bâtiments religieux ou laïcs, organisation interne, etc.), les architectures funéraires (caveaux, tombes architecturées, superstructures, signalisations, etc.) et tous les aménagements (allées, fossés, plantations) seront abordés.

2.      Visualisation des Paysages funéraires 

L’apport des disciplines naturalistes dans l’archéologie du funéraire mais aussi l’organisation topographique qui relève de la mise en scène des tombes et des processions, la connaissance des plantes psychopompes qui relie les pratiques à la spiritualité et à la symbolique en constituent les points d’étude. Enfin, les reconstitutions proposées au public, paysagères, muséales ou graphiques, feront l’objet d’une approche critique synthétique.

3.      Gestion et usages du cimetière

L’organisation du cimetière et de son entretien en tant qu’espace public est ici observée sous un angle pratique ou factuel que ce soit au sein de sociétés anciennes (antiques, médiévales) ou du XIXème siècle où la nécessité de gérer ces éléments de l’espace urbain est repensée à l’aune des théories hygiénistes. L’étude des circulations de l’eau, de la gestion des remblais et des déchets, des récupérations et autres remplois permet d’envisager une approche innovante des objectifs du cimetière par son paysage où le drainage, les ossuaires et les charniers sont autant d’étapes de la construction de ces paysages, véritables et symboliques. 

Des conférences publiques renforcent la cohérence des études de cas présentées dans les posters et les sessions scientifiques en apportant d’autres éclairages ou une dimension de synthèse sur les « Visions confessionnelles passées et leurs influences » ou les notions actuelles d’espaces paysagers pour tous en aide à l’élaboration des « Cimetières de l’avenir ». 

Comité d’organisation GAAF 2013 : Anne Dietrich, Matthieu Gaultier et Alexis Corrochano

Comité scientifique: Henri Duday (Univ), Mark Guillon (DSTInrap), Bruno Bizot (SRA PACA/GAAF), Alain Dierkens (ULB), Anne Dietrich (Inrap/UMR7041), Matthieu Gaultier (Vice-président du GAAF/Attaché de conservation CG37), Alexis Corrochano (Doct. Paris 1/UMR7041) 

Pour assister au colloque vous trouverez une fiche d'inscription dans le fichier joint et sur les adresses suivantes.

http://gaaf.e-monsite.com/pages/rencontres/paysage-du-cimetiere-2013/programme-et-inscription.html
>
> http://calenda.org/234097
>
> http://gaaf.e-monsite.com/

télécharger le document joint (PDF - 694 Ko)

retour