vous êtes ici : Actualités > archives

Archives

personnalisez l'affichage de l'agenda

Rubriques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portée

  •  
  •  
  •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

19/06/2012Festival international des jardins : "Jardins des délices, jardins des délires"

Ouvert depuis le 25 avril, cette 21ème édition du Festival International des Jardins va de découvertes en inventions.

De jardins en jardins, on y rencontre de véritables cabinets de curiosités, jouant sur l’accumulation, sur les surprises de tous ordres : visuelles, hydrauliques, olfactives...

Ses maîtres mots, l’inattendu, l’abondance, l’émerveillement, en recèlent toutes les promesses. Topiaires extraordinaires, fabriques et folies contemporaines, féeries vertes, jungles de poche, jeux d’eau, plantes prodigieuses, excentricités botaniques, légumes ou fruits phénoménaux, les jardins 2012 vont voir de l’autre côté du miroir.

En savoir plus

ART ET NATURE
PATRICK DOUGHERTY À CHAUMONT-SUR-LOIRE

Dans le Parc du Château de Chaumontsur- Loire, Patrick Dougherty dessine des formes à la fois aériennes et végétales. Monumentales, profondément inspirées par le lieu, elles interpellent les visiteurs, aux détours des bosquets, par leur allure mi-naturelle, mi-architecturale. Leurs parois courbes sont faites de délicates branches de saule tressées, et ménagent pour les promeneurs un entre-deux-mondes onirique au coeur de la nature. Sans s’imposer, ces sculptures s’immiscent dans le paysage, mais ne manquent pas d’interpeller l’imaginaire. On peut les croire construites par des cohortes d’oiseaux, dressées par des rongeurs ambitieux ou portées par les vents. Par ce geste tout à la fois discret et de large envergure, l’artiste engage un jeu avec le spectateur, l’amenant tour à tour à rêver le monde qui l’entoure tout en pensant à la nature qui l’habite.

C’est en Caroline du Nord, aux Etats-Unis, que Patrick Dougherty a passé son enfance. Son imaginaire s’est construit dans ces paysages de nature, couverts de jeunes arbres aux branches souples et sculpturales. A l’âge adulte, son diplôme des beaux-arts en poche, il se lance dès 1982 dans une oeuvre à mi-chemin entre sculpture et architecture.
Tressant de fines branches, il crée des formes monumentales de plusieurs mètres de haut pour servir l’univers onirique de ses expositions. Chaque projet est imaginé en lien avec le lieu d’implantation, épousant, détournant ou « agressant » le contexte dans lequel il s’inscrit. Le processus de travail commence donc toujours par une connaissance approfondie de l’espace choisi afin d’en déterminer les « qualités physiques et sociales » et d’inspirer ainsi les premiers croquis. Le dialogue qui s’engage se traduit également dans la réalisation de l’oeuvre, construite sur fond de coopération, mobilisant des participants pour couper, tresser, lier les branchages.

En savoir plus

PROCHAINEMENT À CHAUMONT-SUR-LOIRE
« LES NOCTURNES »

« Nuits Magiques » : le château de Catherine de Médicis s’illumine à la nuit tombée de plus de deux mille cinq cent bougies, comme au temps des plus belles fêtes de nuit. Les vendredis de juillet et d’août, de 22h00 à minuit.


« Jardins de Lumière » : invitation à une promenade nocturne poétique et inventive, à la découverte des parcelles du Festival sublimées par la lueur délicate de diodes électroluminescentes. Tous les soirs, sauf les vendredis, du 1er juillet au 31 août, de 22h (nuit tombée) à minuit.

En savoir plus

retour