vous êtes ici : Actualités > archives

Archives

personnalisez l'affichage de l'agenda

Rubriques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portée

  •  
  •  
  •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

11/10/2016Séminaire Franco-Chinois sur l'art des jardins

Restauration, restitution et recréation d’un jardin

Dans le cadre de son jumelage avec les palais chinois du Yuanming Yuan (Ancien Palais d’été) et du Yiheyuan (Palais d’été), le domaine national de Chambord convie architectes, historiens, conservateurs, paysagistes ou encore responsables de sites patrimoniaux français et chinois, à une journée d’étude sur le thème de la « restauration, la restitution et la recréation » de jardins historiques.

En France, comme en Chine, l’art du jardin est au cœur du paysage culturel traditionnel. Le jardin y est, en un sens commun, un lieu de méditation, de contemplation et de flânerie, mais aussi une création artistique destinée à magnifier un ensemble architectural ou à glorifier son créateur. Bien sûr, en Chine, il recouvre une dimension plus symbolique encore : il est un espace sacré, incarnation d’un monde idéal, expression parfaite de l’interaction entre l’Homme et la Nature.

Préserver la philosophie des jardins, les méthodes ancestrales de création et d’entretien, les jardins historiques eux-mêmes, est reçu par nos contemporains comme une priorité. Cependant, quand ces jardins n’existent plus qu’à l’état de traces ou de souvenir, quelle solution envisager ? Faut-il s’orienter vers une réinterprétation de jardins disparus, une restitution absolue ou une création contemporaine évocatrice ? Dans quelle mesure s’adapter aux enjeux actuels liés au tourisme et au développement durable ? Quelles solutions apporter pour pérenniser une composition, par essence, éphémère ? Quelle déontologie adopter, en somme, au regard de la charte internationale de Florence sur la sauvegarde des Jardins historiques élaborée en 1981 ?

Chambord s’est confronté à ces questions doctrinales. En 2016, le château s’apprête à recouvrer son jardin à la française du XVIIIe siècle, tombé peu à peu en désuétude et laissé à l’état de simples parterres engazonnés depuis quarante ans. Enjeu à la fois patrimonial, historique, esthétique et paysager, cette restitution est le fruit de quatorze années de recherches documentaires, prospections géophysiques et archéologiques, études paysagères et architecturales. Ce projet, objet d’importants débats, a été approuvé par la Commission nationale des monuments historiques en février 2015 et sera mis en œuvre à partir de l’automne 2016.

Le 20 octobre 2015, à l’invitation du Palais d’Été, un premier symposium franco-chinois sur la préservation des jardins s’est tenu à Pékin, au Musée des jardins chinois et de l’architecture paysagère, en présence d’une délégation de plusieurs sites patrimoniaux du Val-de-Loire (domaine national de Chambord,  domaine de Chaumont-sur-Loire, château du Rivau). Une première entre nos deux pays ; une telle attention n’avait été accordée qu’au Japon et à la Corée. Cette seconde édition, organisée par la France, permet de croiser les regards sur les expériences récentes de recomposition de jardins historiques dans les deux pays.

____________________________________________________________________________________

Document à télécharger

télécharger le document joint (PDF - 2 Mo)

retour