vous êtes ici : Actualités > articles

Articles

26/09/20192019 IFLA WORLD CONGRESS, OSLO Congress concluding remarks IFLA President, James Hayter

VERSION ORIGINALE suivie de la version française
 
At this crucial IFLA World Council meeting and congress we have declared a Climate and Biodiversity Emergency on behalf of the profession of landscape architecture worldwide. Most importantly, we have re-asserted the values on which our profession was founded. As we have seen through the presentations at this congress, landscape architects have all the skills, beliefs and passion to not only make a difference but to be the leaders in land management and city making. This is the decade of landscape architecture. It is up to all you here to take up this call to arms – please return to your practices, universities and associations and become activists. The world depends on you. How can IFLA support you in these intentions? This congress has shown us how. Use the networks you have established to think globally – you are not acting alone. Then act locally IFLA can do nothing more important than to connect people and ideas. We will liaise on your behalf with the UN, UNESCO, ICOMOS UN Habitat, WFO, WHO and the many other representative and professional bodies having an influence at the global level. We will be advocates on your behalf.  We will also outline policies that effect our environment globally. We will advocate for climate action , food security and agriculture, health and well-being, community participation in design, the involvement of indigenous cultures and heritage. Our IFLA working group on climate change – led by our 2019 IFLA Presidential Medalist Dr Colleen Mercer-Clarke – has prepared a detailed action plan on climate mitigation and adaptation. The profession of landscape architecture is changing very rapidly. New priorities and opportunities are emerging. We do not want to restrict or channel practice to only what we currently know and do. Landscape architecture is recognized by the International Labour Organization as a profession. This is very important – we do not need to argue our existence. Over the next 12 months IFLA is rewriting the definition of landscape architecture for the ILO. This is a seminal opportunity to embed the contemporary values of landscape architecture into an expanded definition of our profession. Finally, thank you to the NLA president for his leadership and energy in realizing this congress. To his team – Anita, Marit, Yngvar, Karsten and many others, to the Landscape Institute for partnering in the congress session, thank you for making this an important milestone for our profession. And, most importantly, thanks to you all for attending. Take your new knowledge, networks and passion to make our globe a better place. You as landscape architects can, and must, make a difference.

VERSION FRANCAISE

CONGRÈS MONDIAL IFLA 2019, remarques finales du Congrès OSLO Le président de l'IFLA, James Hayter

Lors de cette réunion et de ce congrès cruciaux du Conseil mondial de l'IFLA, nous avons déclaré une urgence pour le climat et la biodiversité au nom de la profession d'architecte paysagiste dans le monde. Plus important encore, nous avons réaffirmé les valeurs sur lesquelles notre profession a été fondée. Comme nous l'avons vu à travers les présentations de ce congrès, les architectes paysagistes possèdent toutes les compétences, les convictions et la passion nécessaires pour faire la différence, mais aussi pour être les leaders en matière de gestion des sols et d'aménagement de la ville. C'est la décennie de l'architecture de paysage. C’est à vous tous de prendre cet appel aux armes - revenez à vos pratiques, universités et associations et devenez militant. Le monde dépend de toi. Comment l'IFLA peut-elle vous soutenir dans ces intentions ? Ce congrès nous a montré comment. Utilisez les réseaux que vous avez établis pour penser globalement - vous n'agissez pas seul. Agissez ensuite localement L'IFLA ne peut rien faire de plus important que de mettre en relation des personnes et des idées. Nous assurerons la liaison en votre nom avec l’ONU, l’UNESCO, l’ICOMOS, l’ONU-Habitat, l’OMF, l’OMS et de nombreux autres organismes représentatifs et professionnels ayant une influence au niveau mondial. Nous serons des avocats en votre nom. Nous définirons également les politiques qui affectent notre environnement au niveau mondial. Nous plaiderons en faveur de l'action pour le climat, de la sécurité alimentaire et de l'agriculture, de la santé et du bien-être, de la participation des communautés à la conception, de la participation des cultures et du patrimoine autochtones. Notre groupe de travail de l'IFLA sur le changement climatique - dirigé par notre Dr Colleen Mercer-Clarke, médaillée présidentielle de l'IFLA en 2019 - a préparé un plan d'action détaillé sur l'atténuation du changement climatique et l'adaptation à ce dernier. Le métier d'architecte paysager évolue très rapidement. De nouvelles priorités et opportunités apparaissent. Nous ne voulons pas limiter ou canaliser la pratique à ce que nous savons et faisons actuellement. L’architecture de paysage est reconnue par l’Organisation internationale du Travail comme profession. C'est très important - nous n'avons pas besoin de discuter de notre existence. Au cours des 12 prochains mois, l'IFLA est en train de réécrire la définition de l'architecture de paysage pour le BIT. Il s’agit d’une excellente occasion d’intégrer les valeurs contemporaines de l’architecture de paysage dans une définition élargie de notre profession. Enfin, merci au président de l’ALN pour son leadership et son énergie dans la réalisation de ce congrès. À son équipe - Anita, Marit, Yngvar, Karsten et beaucoup d’autres, au Landscape Institute pour leur partenariat lors de la session du congrès, merci d’avoir fait de cet événement une étape importante pour notre profession. Et surtout, merci à vous tous pour votre présence. Utilisez vos nouvelles connaissances, vos réseaux et votre passion pour faire de notre monde un meilleur endroit. En tant qu’architecte paysagiste, vous pouvez et devez faire la différence.


retour